• fr
  • en
© Mareterra

Le nouveau quartier Mareterra s’inscrit dans une tradition d’expansion du territoire monégasque par la mer.

Grâce à ses extensions en mer successives, le territoire de la Principauté a cru de 20%, passant de 150 à 202 hectares. Ces gains d’espace ont permis d’assurer le développement du deuxième pays le plus petit du monde (après le Vatican), par la création de nouveaux services et industries mais aussi de nouveaux logements.

La première extension en mer à Monaco date d’il y a plus d’un siècle. En 1907, la plage historique de Fontvieille fut en effet remblayée, donnant naissance à un nouveau port, ainsi qu’à une usine d’incinération et au premier stade de football de la Principauté.

En 1910, Monaco gagna encore sur la Méditerranée pour agrandir et préserver le Port Hercule, avec des digues de protection. Les nouvelles darses ont permis, plus tard, la construction de plusieurs bâtiments. Dans l’ancienne « Rade de Monaco», 6,3 ha furent ainsi gagnés sur la mer.

© Collection privée Jean-Paul Bascoul
© Collection privée Jean-Paul Bascoul

Dans les années 1960, sous l’impulsion du Prince Rainier III, surnommé « le Prince Bâtisseur », l’Etat réaménagea son littoral entre l’anse du Portier et la frontière française (Roquebrune).

Dès 1961, la nouvelle presqu’île du Larvotto a été construite, isolée de la mer par un endiguement. Elle accueille aujourd’hui essentiellement des immeubles de la Société des Bains de Mer, comme le Sporting d’été, le Monte-Carlo Bay Hotel et des espaces de loisirs.

La plus célèbre extension en mer (jusqu’ici), représentant plus de 22 hectares, fut réalisée à Fontvieille. Un nouveau terre-plein fut créé de toutes pièces entre 1966 et 1973.

Une digue provisoire, assise sur la frontière avec Cap d’Ail, protégeait un vaste plan d’eau provisoire fermé par les falaises du Rocher. Progressivement, la grande plateforme du futur quartier fut remblayée pour former le nouveau bassin portuaire de Fontvieille… Le quartier mettra plus de 30 ans à se constituer, jusqu’à la livraison du Centre Commercial de Fontvieille en 1993, puis à une dernière opération de logements dans les années 2000.

© Collection privée Jean-Paul Bascoul
© FCC Construccion

A la même période, le Port Hercule connut une autre extension avec l’arrivée en Principauté de la digue semi-flottante (soit un ouvrage de 160 000 tonnes, 352 m de long, 28 m de large et 19 m de haut!) arrimée à un nouveau terre-plein. Ce qui impliqua une extension territoriale de 3,7 ha.

Dès la fin des années 2000, un nouveau besoin d’extension en mer apparut au regard des projections socio-démographiques de la Principauté. L’ambition du Prince Albert II fut de créer un véritable éco-quartier offrant aux monégasques et aux résidents de nouveaux espaces en bord de mer et de nouvelles perspectives urbaines, tout en garantissant un très haut niveau de protection de l’environnement, en particulier marin.

Mareterra fut conçu comme une prolongation du littoral actuel, du Grimaldi Forum jusqu’au tunnel du Grand Prix de Formule 1.

Le défi fut en effet de limiter l’impact des travaux en amont pour préserver les écosystèmes marins (déplacement d’espèces, adaptation de la forme de l’infrastructure maritime entre autres) et pendant le déroulement des travaux (mise en place d’écrans anti-turbidité et acoustiques), mais aussi de développer des méthodes de construction durable. Livré en 2025, le quartier abritera des logements de très grand luxe, des locaux commerciaux, des équipements publics, dont un port d’animation et un parc arboré.

© Mareterra
© Palais Princier de Monaco

Mareterra s’intégrera parfaitement à notre littoral et sera considéré dans quelques années comme une extension naturelle de notre territoire.

Le Prince Albert II de Monaco

Focus sur
Mareterra

Site officiel
Culture, Lifestyle
Un été Louboutin à Monaco
Lire la suite
Culture, Economie, Tech
Monaco, capitale des mondes virtuels du métavers
Lire la suite
Lifestyle, Tech
Top Marques, le paradis des supercars
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Lifestyle
Marché de la Condamine: le cœur du Monaco populaire
Lire la suite
Economie, International, Tech
Monaco cible l’Espace
Lire la suite
Lifestyle
La sécurité, priorité numéro un
Lire la suite
Economie, International
Monaco lutte contre le blanchiment
Lire la suite
Lifestyle
Une unité pour préserver le cadre de vie de Monaco
Lire la suite