• fr
  • en
© Monaco Esports Federation

Depuis 2014, l’ESport se fait une place en Principauté. Avec deux clubs, Monaco Esports et l’ASMonaco ESports, et une fédération.

Le phénomène du sport électronique remonte aux années 1970, avec le premier tournoi de jeux vidéo, “Intergalactic Space War”. C’est aujourd’hui un phénomène planétaire : la discipline compte désormais plus de 532 millions de pratiquants dans le monde et génère 1,38 milliard de dollars de chiffre d’affaires en 2022, selon l’agence française du jeu-vidéo. Partout dans le monde, des joueurs solos ou des équipes s’affrontent lors de tournois déroulant en ligne ou bien dans des stades.

C’est en 2014 que l’ESports s’est implanté officiellement en Principauté, avec “Monaco ESports”. Depuis 2016, le club a ouvert ses premiers rosters professionnels, qui figurent aujourd’hui parmi les 10 meilleurs mondiaux. Il porte les couleurs monégasques dans différents jeux vidéo, comme Fortnite, Rocket League ou Call of Duty. Son palmarès compte 25 titres de champions en France, 15 titres européens et 6 titres mondiaux.

Parallèlement, la Fédération monégasque d’Esports, présidée par Louis Ducruet, neveu du Prince Albert II de Monaco, a quant à elle pour mission de « promouvoir, développer et façonner l’avenir de l’ESport en Principauté ». « Nous sommes affiliés à l’IESF, la Fédération Internationale d’ESports.  Monaco fait partie des 140 pays membres » explique Louis Ducruet. La Fédération monégasque a ainsi organisé de nombreux événements : la première édition de la coupe du monde SimRacing, le Monaco Gaming Show ou encore le Monaco Gaming Day (accueillant notamment la finale de la Ligue française de League of Legends).

L’AS Monaco compte également une section électronique. Créée en 2016, l’équipe a remporté plusieurs trophées sur des jeux différents. Triple vainqueur de l’eFootball.Pro en PES, l’ASM Esports a également gagné des galons en Rocket League (Top 2 RLCS Saison 8 – Europe) ou encore sur Street Fighter et Dragon Ball FighterZ.

Aujourd’hui, l’ASM Esports a recentré ses activités et se concentre sur un seul jeu de football : FC24 (soit la nouvelle appellation de Fifa). Les deux asémistes AdRXx et Yaskow disputent la compétition eLigue 1. Yaskow, arrivé à l’été 2023, a été sacré champion d’Europe en remportant le FC Pro December Cup sur EA Sports FC 24. Il a également remporté en janvier 2024 le tournoi de l’Equipe de France à Clairefontaine. Une victoire qui lui permet de se qualifier pour l’e-Euro, où il représentera la France en FC24.

A noter que côté Formule 1, le Monégasque Charles Leclerc avait également expérimenté les courses virtuelles durant la crise sanitaire liée au Coronavirus en 2020. Avec cinq autres pilotes, il avait en effet créé la « Race for the World » sur Twitch, afin de récolter des fonds pour l’Organisation Mondiale de la Santé au profit des victimes du coronavirus, en attendant une reprise du championnat du monde de F1 interrompu par le confinement mondial. La « Race for the world », remportée par le Monégasque, avait ainsi permis de recueillir plus de 71.000 dollars.

En savoir plus : https://esports.mc

Smart Principality, Tech
Une maison contre la fracture numérique
Lire la suite
Tech, Sport, Lifestyle
ESport : Monaco dans le game !
Lire la suite
Sport
Le Pàijeda, l’art martial 100 % monégasque
Lire la suite
Lifestyle
Le Café de Paris : la brasserie iconique de Monaco
Lire la suite
Sport
Le Comité olympique monégasque, incarnation de l’olympisme à Monaco
Lire la suite
Sport
The Monegasque Olympic Committee, the embodiment of the Olympic spirit in Monaco
Lire la suite
Economie, Smart Principality, Tech
Monaco Boost, pépinière d’entreprises innovantes
Lire la suite
Sport
Mare Nostrum : l’élite de la natation à Monaco
Lire la suite
Environnement, Sport
E-Prix de Monaco, le Grand Prix en mode électrique
Lire la suite