• fr
  • en

Le Seaexplorer-Yacht Club de Monaco (ex-Malizia II) a terminé dans le top 5 du Vendée Globe 2020. C’est à son bord que Greta Thunberg a traversé l’Atlantique au cours de l’été 2019.

80 jours en mer,  en solitaire, sans escale et sans assistance. C’est la performance accomplie par le skipper Boris Herrman à bord du voilier emblématique du Yacht Club de Monaco et de sa Team Malizia, le Seaexplorer. Pour sa première participation au Vendée Globe, le skipper allemand a terminé son tour du monde à la cinquième position, après un parcours exceptionnel. Il a manqué de peu le podium, percutant un bateau de pêche à 90 milles de l’arrivée.

Boris Herrman a par ailleurs profité de ce Vendée Globe 2020, remporté par Yannick Bestaven, pour réaliser une mission scientifique. Température, salinité, PH et CO2 des océans… A bord de l’IMOCA 60, un laboratoire automatisé a permis de récolter 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, ces données océanographiques. Des mesures qui sont transmises à la communauté scientifique internationale, afin de l’aider à mieux comprendre les mécanismes d’absorption du carbone par l’eau.  En collaboration avec le programme IOC-UNESCO, Boris a également déposé  un flotteur profileur Argo au large de l’Islande.

Malizia II a d’ailleurs été rebaptisé Seaexplorer, en référence à la plateforme numérique intelligente éponyme créée par le groupe Kuehne + Nagel, qui fournit des informations sur les émissions de CO2 dans le secteur du fret maritime.

© Boris Herrmann Racing
© DR - Boris Hermann & Pierre Casiraghi

« Au-delà du sport, la team Malizia II, c’est aussi une certaine « philosophie de la mer », notamment en termes d’engagement environnemental. Une cause à laquelle j’ai toujours été très sensible. Cela compte beaucoup. Il est essentiel de sensibiliser les gens autant que possible et notamment les enfants qui sont notre avenir », a déclaré Pierre Casiraghi.

Vice-président du Yacht Club de Monaco et fondateur de la Team Malizia, qui a lancé un programme éducatif afin d’impliquer les enfants du monde entier sur le changement climatique et l’océan, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II et de Kuehne + Nagel.

En août 2019, Malizia II avait permis à Greta Thunberg de traverser l’Atlantique sans impact carbone pour rejoindre le sommet sur le Climat des Nations-Unies.

Pour parcourir les 3000 milles nautiques qui séparent le Royaume-Uni de New York sans impact carbone, ce voilier de 18 mètres n’a à aucun moment utilisé son moteur thermique. Il est en effet équipé d’un système solaire et de deux hydro-générateurs qui produisent de l’électricité.

« Ces deux sources d’énergie permettent de faire fonctionner en continu tous les systèmes et l’électronique à bord – instruments de navigation, pilotes automatiques, dessalinisateur ainsi que notre laboratoire océanique », expliquent Pierre Casiraghi et Boris Herrmann.

© DR - New York (USA) - Team Malizia & Greta Thunberg
En savoir plus
Yacht Club de Monaco

Site officiel
Environnement, International
L’avenir des océans en débat à la Monaco Ocean Week
Lire la suite
Environnement, Solidarité
Fondation Prince Albert II de Monaco, ensemble pour la Planète
Lire la suite
Solidarité, Sport
Peace and Sport, la paix par le sport
Lire la suite
Sport
Grand Prix historique de Monaco, l’autre légende
Lire la suite
Lifestyle, Sport
Le Monte-Carlo Country Club, écrin du Monte-Carlo Rolex masters
Lire la suite
Economie, Sport
Sport et business ont rendez-vous à Monaco
Lire la suite
Environnement, International
Monaco, figure de proue sur l’acidification de l’océan
Lire la suite
Environnement, Lifestyle, Tech
Monaco Energy Boat Challenge, inventer le yachting de demain
Lire la suite
Sport
L’élite du Jumping à Monte-Carlo
Lire la suite