• fr
  • en
© DR

Créé par la Princesse Grace de Monaco en 1954, le Bal de la Rose est organisé chaque année en mars par la Société des bains de mer. Ses bénéfices sont reversés à la Fondation Princesse Grace, qui vient en aide aux personnes en difficulté et aux enfants défavorisés.

Depuis sa création en 1954, le Bal de la Rose représente le premier grand rendez-vous mondain de l’année monégasque, avant le Bal de la Croix-Rouge. Présidé par le Prince Albert II et la Princesse Caroline de Hanovre, il réunit le gotha et la haute société internationale le temps d’une soirée festive à Monaco. Symbole de glamour, le Bal de la Rose entretient la légende de Monte-Carlo.

Le thème et le décor du Bal de la Rose changent chaque année. De grands noms ont assuré la mise en scène de cette soirée. De 1999 à sa mort en 2019, le couturier et directeur de la maison Chanel Karl Lagerfeld organisait ce prestigieux événement, plongeant pour l’occasion le Sporting de Monte-Carlo dans des atmosphères incroyables.

La Salle des Etoiles a ainsi successivement connu l’ambiance Belle Epoque (2013), celle du constructivisme russe (2014), des ondes Art déco (2015), de l’ambiance cubaine (2016), du romantisme viennois (2017), du gigantisme urbain de New York (2018) ou de l’âge d’or de la Riviera des années 50 (2019). « Pas une édition (ne s’est déroulée) sans Karl, sans sa présence, son soutien, souvent sa direction artistique et les illustrations dessinées de sa propre main pour les invitations. », a commenté la Société des Bains de Mer suite au décès du grand couturier, en 2019.

© Olivier Huitel
© Palais Princier de Monaco

Le Bal de la Rose constitue surtout une œuvre de bienfaisance, dont les bénéfices des tombolas et autres prix exceptionnels (sculptures, tableaux…) sont intégralement reversés à la Fondation Princesse Grace depuis 1964. Cette association caritative vient en aide aux personnes en difficulté et aux enfants défavorisés. La Fondation Princesse Grace  assiste notamment de nombreuses unités pédiatriques au sein de structures hospitalières françaises, en particulier pour l’achat de matériels utiles au confort des enfants malades.
Elle apporte également son concours pour les distraire, avec par exemple l’intervention de clowns à leur chevet.

Lifestyle, Tech
Top Marques, le paradis des supercars
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Lifestyle
Marché de la Condamine: le cœur du Monaco populaire
Lire la suite
Lifestyle
La sécurité, priorité numéro un
Lire la suite
Environnement, Solidarité
Fondation Prince Albert II de Monaco, ensemble pour la Planète
Lire la suite
Lifestyle
Une unité pour préserver le cadre de vie de Monaco
Lire la suite
Solidarité, Sport
Peace and Sport, la paix par le sport
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Beefbar, une success story monégasque
Lire la suite
Lifestyle
Alain Ducasse, un Chef hors-normes à Monaco
Lire la suite