• fr
  • en

Actrice mythique d’Hollywood avant de mettre un terme à sa carrière pour épouser le Prince Rainier III, la Princesse Grace a contribué au rayonnement mondial de Monaco.

Née à Philadelphie en 1929, dans une famille d’entrepreneurs et de sportifs (son père ayant remporté trois médailles d’or aux Jeux Olympiques, et son frère une médaille de bronze), Grace Kelly a manifesté très jeune un goût pour le théâtre. Dès l’âge de dix-huit ans, elle brava les réticences de son milieu catholique d’origine irlandaise pour passer avec succès une audition à l’American Academy of Dramatic Arts.

Devenue mannequin pour payer ses études, elle connut le succès dès l’âge de 23 ans, avec « Le train sifflera trois fois », film pour lequel elle avait été engagée sur les conseils de Gary Cooper.

Reconnue par le public, elle enchaîna ensuite les succès, devenant notamment l’actrice fétiche d’Alfred Hitchcock, pour lequel elle tourna « Le crime était presque parfait », « Fenêtre sur cour » et « La main au collet ». Mais c’est pour son rôle dans « Une fille de la province », de George Seaton, qu’elle obtint en 1955, à 24 ans, l’Oscar de la meilleure actrice

© DR
© Robert LeRoy Knudsen

La même année, en marge du Festival de Cannes, elle fut conviée à une séance photo au Palais princier de Monaco, où elle fit la connaissance du Prince Rainier III.

A l’issue de cette rencontre mythique, le Prince et l’actrice entamèrent une correspondance, puis annoncèrent leurs fiançailles au mois de janvier suivant, alors que Rainier avait été invité à passer les fêtes de Noël aux Etats-Unis, dans la famille Kelly.

Le « mariage du siècle », comme l’avait rapidement baptisé la presse mondiale, eut lieu à Monaco au mois d’avril 1956 et fut retransmis en direct en Eurovision dans le monde entier, suivi par trente millions de téléspectateurs.

Devenue Princesse de Monaco, Grace contribua directement au prestige et à l’autonomie renforcée de la Principauté sur la scène internationale. Elle œuvra à la promotion des arts, en particulier chorégraphiques, à Monaco. Et elle s’engagea dans de nombreuses œuvres humanitaires, créant notamment l’Association mondiale des amis de l’enfance puis la Fondation Princesse Grace de Monaco, et présidant la Croix-Rouge monégasque jusqu’à sa mort.

© DR
© Paramount publicity photographe

Celle-ci survint tragiquement le 13 septembre 1982, à la suite d’un accident de voiture dans la commune de Cap d’Ail, voisine de Monaco.

La Princesse Grace fut inhumée le 21 septembre 1982 dans la cathédrale de Monaco.

Culture
Des trésors de la Renaissance découverts au Palais Princier
Lire la suite
Culture
Helmut Newton, artiste à l’inspiration monégasque
Lire la suite
Culture, Education, Lifestyle
La langue monégasque, une histoire riche qui se poursuit
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Un été Louboutin à Monaco
Lire la suite
Culture, Economie, Tech
Monaco, capitale des mondes virtuels du métavers
Lire la suite
Lifestyle, Tech
Top Marques, le paradis des supercars
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Lifestyle
Marché de la Condamine: le cœur du Monaco populaire
Lire la suite
Lifestyle
La sécurité, priorité numéro un
Lire la suite