• fr
  • en

Chef d’Etat engagé pour la protection de l’environnement, le Prince Albert II est également un bâtisseur et un modernisateur.

Fils du Prince Rainier III et de la Princesse Grace, le Prince Albert, Alexandre, Louis, Pierre, est né le 14 mars 1958. Après une scolarité au Lycée Albert Ier de Monaco, Il a étudié  au Amherst College, dans le Massachusetts, aux Etats-Unis, où Il a obtenu un diplôme de Sciences Politiques.

Prince héréditaire, Il a dès 1984 secondé Son père dans la conduite des affaires de l’Etat et a représenté la Principauté dans des événements internationaux importants, comme le Sommet de la terre, en 1992, à Rio. Le 5 octobre 2004, Il a conduit la délégation de Monaco à Strasbourg pour la cérémonie officielle d’adhésion de la Principauté, comme 46ème Etat membre du Conseil de l’Europe, moment déterminant pour la souveraineté de Monaco.

Le Prince Albert II est devenu Prince Souverain de Monaco à la mort de Son père, en 2005.

Le 12 juillet 2005, pour Son avènement, Il a prononcé sur la place du Palais un discours évoquant les priorités de Son règne, et notamment celle de faire de  Monaco « une société modèle, un modèle de société ».

En juillet 2011, Albert II a épousé Charlène Wittstock, devenue dès lors la Princesse Charlène. C’est l’archevêque de Monaco, Monseigneur Barsi, qui a procédé à l’union religieuse dans la cour d’honneur du Palais, devant de nombreux chefs d’Etat, dont le Président de la République française Nicolas Sarkozy. Le 10 décembre 2014 naissaient leurs enfants, le Prince héréditaire Jacques et la Princesse Gabriella.

© Palais Princier
© DR

Parmi les engagements de S.A.S. le Prince Albert II, la défense de l’environnement tient depuis toujours une place à part. C’est ainsi qu’en avril 2006,  moins d’un an après Son accession au trône, le chef de l’Etat monégasque a conduit une expédition au Pôle Nord depuis la base russe de Barneo. Au-delà de l’hommage aux campagnes d’explorations arctiques conduites par Son trisaïeul le Prince Albert Ier, il s’agissait de sensibiliser le monde aux enjeux planétaires du réchauffement climatique et de la pollution, en particulier pour les régions polaires, si menacées.

A Son retour, Il créa la Fondation Prince Albert II de Monaco, dédiée à la lutte contre le changement climatique, à la protection de la biodiversité et à la préservation des ressources en eau de la Planète.

Principalement active dans les régions polaires, la Méditerranée et les pays les moins avancés (PMA), cette Fondation a depuis conduit ou soutenu près de cinq cents projets à travers le monde, en partenariat avec des acteurs locaux, des laboratoires scientifiques ou des institutions politiques.

En janvier 2009, le Prince Albert II a conduit une expédition de trois semaines en Antarctique, à la rencontre de la communauté scientifique, devenant ainsi le premier Chef d’Etat à rejoindre les deux pôles. Il a par ailleurs activement participé à l’ensemble des négociations onusiennes sur le climat, la biodiversité et la préservation des océans, en particulier dans le cadre de l’Accord de Paris, que Monaco, sous Son autorité, a signé en 2016.

© Direction de la Communication
© Direction de la Communication

Sous le règne du prince Albert II, la Principauté s’est résolument engagée pour la transparence fiscale, signant notamment 35 accords bilatéraux et sortant de toutes les listes grises. La Principauté est également partie à la Convention concernant l’assistance administrative mutuelle en matière fiscale de l’OCDE, qui vise à renforcer les échanges d’informations fiscales sur demande et automatiques entre les pays, et par là, à lutter contre la fraude fiscale.

Sur le plan intérieur, le règne du Prince Albert II est marqué par une politique de modernisation et de grands travaux, incarnée notamment par un grand chantier d’extension en mer, le lancement d’un nouvel hôpital (Centre hospitalier Princesse Grace), la réalisation d’équipements collectifs (lycée hôtelier, nouveau collège), ainsi qu’un vaste Plan national pour le logement. En 2019, le lancement du programme Extended Monaco est venu incarner la volonté du Prince Albert II de faire de Monaco un acteur important de la transition numérique.

« Le défi que nous relevons ensemble est de rendre compatible ce qui ne l’est pas : construire sur la mer tout en préservant l’environnement. »

Albert II, lors de l’inauguration du premier caisson de l’extension en mer.

© Direction de la Communication - Michael Alesi
© Palais Princier

Le prince Albert II, qui a participé à cinq olympiades en tant que membre de l’équipe monégasque de Bobsleigh, est par ailleurs un acteur engagé du sport mondial.

Président du Comité Olympique Monégasque, Il est membre du Comité International Olympique depuis 1985.

En savoir plus
Palais Princier de Monaco

Site officiel
En savoir plus
Fondation Prince Albert II de Monaco

Site officiel
Sport, Lifestyle
Le Monte-Carlo Country Club, écrin du Monte-Carlo Rolex masters
Lire la suite
Environnement, Santé, Tech, International
Monaco, terre d’accueil pour les organisations internationales
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Coronavirus : exception culturelle à Monaco
Lire la suite
Santé, International
Monaco face au Coronavirus
Lire la suite
Environnement, Solidarité, Lifestyle, International
Un gala pour financer les actions pour l’Océan
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco, une Principauté, bientôt quatre ports
Lire la suite
Education, Solidarité, International
Fondation Princesse Charlène de Monaco, apprendre à nager pour sauver des vies
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Le Théâtre des Muses, haut-lieu de la création et de l’expression théâtrale
Lire la suite
Environnement, Tech
Antarctica, la technologie au service des écosystèmes fragiles
Lire la suite