• fr
  • en

Barbagiuan, pissaladière, stockfish, fougasse… La gastronomie monégasque propose de nombreux plats typiques aux saveurs méditerranéennes.

Elle a été souvent rebaptisée par les grands chefs “cuisine du soleil”. Inspirée par les saveurs provençales et italiennes, la gastronomie monégasque offre une grande diversité de plats à base d’huile d’olive et de condiments, mais aussi de légumes, poissons et fruits de mer. Vendues au marché de Monaco, les spécialités sont également préparées par des toques étoilées comme Alain Ducasse ou Manon Fleury.

La spécialité culinaire incontournable de Monaco est le Barbagiuan. Il s’agit d’un petit chausson ou gros ravioli garni de farce et frit dans l’huile. La farce est composée de feuilles de blettes ou d’épinards (de courge l’hiver), de riz, de poireaux et d’oignons.

Les recettes varient selon les traditions familiales, mais la légende à l’origine de ce met est, elle, bien installée. Son créateur serait un certain M. Jean, qui aurait décidé de faire frire les raviolis de blettes qu’il allait servir. D’où le nom «Barba Juan», soit «Oncle Jean» en langue monégasque…

© Direction de la Communication

Autre grande particularité culinaire : le Stockfisch à la monégasque (estocaficada). Depuis le XIIe siècle, la consommation de morue séchée, à l’origine scandinave, s’est répandue dans toute l’Europe.

Dans la région, les Vikings la troquaient contre des agrumes…  Le stockfish est un ragoût de morue séchée réhydratée à l’huile d’olive, d’oignon, d’ail, d’olives noires, d’aromates (romarin, sarriette), arrosée de vin blanc.

Au marché de la place d’Armes de Monaco, on peut déguster une autre institution de la région : la socca. Cette préparation  à base de farine de pois chiche et d’huile d’olive est idéalement cuite au four au feu de bois, dans une grande plaque ronde en cuivre étamé.

Elle peut se déguster sur le pouce, en flânant, aussi bien qu’attablé, à l’instar de la pissaladière, une spécialité à base de pâte à pain, oignons, pissalat ou anchois,  tomates, huile d’olive et petites olives noires de Nice. Cette recette serait inspirée, elle, de la piscialandrea de la cuisine ligurienne du 14ème siècle, de la province d’Imperia en Ligurie.

© Direction de la Communication

Côté desserts, la fougasse est un classique de la gastronomie monégasque. Cette galette est décorée aux couleurs du drapeau monégasque grâce à des grains d’anis dragéifiés rouge et blanc. Ce met de fête est emblématique à Monaco et a notamment été servi lors de deux événements importants.

A l’occasion du 50ème anniversaire du Prince Rainier III et lors du dixième anniversaire de l’avènement de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, une pièce montée faite de fougasses et une fougasse géante avaient été offertes aux Monégasques sur la Place du Palais.

Pour accompagner ces mets, les Monégasques apprécient certains breuvages traditionnels comme la liqueur d’oranges amères.

La Distillerie de Monaco en fabrique une de manière artisanale avec les oranges qui poussent sur le territoire monégasque. Elle confectionne également un digestif avec les fruits de l’arbre national de Monaco, la caroube.

Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Lifestyle
Marché de la Condamine: le cœur du Monaco populaire
Lire la suite
Lifestyle
La sécurité, priorité numéro un
Lire la suite
Lifestyle
Une unité pour préserver le cadre de vie de Monaco
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Beefbar, une success story monégasque
Lire la suite
Lifestyle
Alain Ducasse, un Chef hors-normes à Monaco
Lire la suite
Lifestyle, Sport
Le Monte-Carlo Country Club, écrin du Monte-Carlo Rolex masters
Lire la suite
International, Lifestyle
Monaco, riche de sa diversité
Lire la suite
Culture
Les Ballets de Monte-Carlo, pas de deux à Monaco
Lire la suite