• fr
  • en
© Orbital Solutions / Palais Princier

Depuis 2021, Monaco dispose de son propre bureau des Affaires spatiales, chargé d’accompagner le développement des acteurs économiques du secteur. La Principauté abrite en effet plusieurs entreprises spécialisées dans la fabrication de satellites et d’engins astromobiles.

Chargé d’assurer la représentation de la Principauté dans les instances internationales, le Bureau des Affaires spatiales assume différentes missions. Né en 2021, il accompagne le développement des acteurs économiques de ce secteur implantés en Principauté, notamment en favorisant des partenariats internationaux.

« Le développement du secteur spatial en Principauté de Monaco vient renforcer l’attractivité de notre Etat Souverain dans un nouveau domaine. Avec la création de cette entité, nous serons amenés à participer aux discussions sur le sujet aux côtés des puissances spatiales mondiales et émergentes », explique ainsi Frédéric Genta, Délégué Interministériel chargé de la Transition Numérique et de l’Attractivité.

Monaco abrite en effet plusieurs entreprises spécialisées dans la fabrication de satellites d’observation de la Terre, de télécommunications et d’engins astromobiles.

© SSI-Monaco
© SSI-Monaco

Dès 2010, SSI-Monaco a signé un accord de licence avec le gouvernement monégasque pour développer et utiliser la position orbitale de la Principauté, 52°E, enregistrée à l’Union Internationale des Télécommunications. En collaboration avec l’Etat, cette société a développé le projet de satellite de communication MonacoSAT en partenariat avec Thales Alenia Space-France (TAS).

Le premier satellite de télécommunications monégasque a ainsi été lancé en 2015 par Space X, depuis Cap Canaveral, à 36.000 km de la Terre. Ce satellite assure pour 1,6 milliard de personnes des services de télécommunication: téléphonie, internet et télévision.

Orbital Solutions Monaco a quant à elle fabriqué et procédé au lancement dans l’espace en 2020 du premier nanosatellite monégasque, dont la mission est de collecter des données atmosphériques.

Cette société est spécialisée dans les satellites miniatures et leurs applications dans le domaine de l’environnement, du climat, et de la protection des océans et l’éducation.

© Orbital Solutions
© Venturi

Par ailleurs, Venturi Monaco, spécialisé dans les véhicules électriques, s’est également lancé dans la conquête spatiale. En collaboration avec Venturi Lab (Suisse) et Venturi Astrolab (États-Unis), l’entreprise développe des technologies de mobilité pour la Lune et Mars.

Parmi ces technologies : « les batteries et les matériaux fonctionnant et résistant à des températures négatives extrêmes, les panneaux solaires, les roues déformables, les systèmes de contrôle électrique des véhicules et l’intégration des facteurs humains pour des rovers planétaires ». En 2022, Venturi a ainsi présenté son rover non pressurisé et interplanétaire FLEX (Flexible Logistics and Exploration) et ambitionne de participer au programme d’explorations habitées sur la Lune puis sur Mars baptisé Missions Artemis.

Lifestyle, Tech
Top Marques, le paradis des supercars
Lire la suite
Environnement, International
L’avenir des océans en débat à la Monaco Ocean Week
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Economie, International, Tech
Monaco cible l’Espace
Lire la suite
Economie, International
Monaco lutte contre le blanchiment
Lire la suite
Economie, Smart Principality, Tech
La 5G, une technologie aux potentialités infinies
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Beefbar, une success story monégasque
Lire la suite
Economie, Santé, Tech
Coraliotech, les propriétés du corail au service de la santé
Lire la suite
Economie, Sport
Sport et business ont rendez-vous à Monaco
Lire la suite