• fr
  • en
© DR

Depuis 1911, c’est en hiver que le Rallye Monte-Carlo s’élance des cols alpins escarpés pour rallier le bord de mer et la Principauté.

A sa création, le Rallye Monte-Carlo avait pour vocation d’attirer la jet-set européenne à Monte-Carlo.

Chaque véhicule engagé partait alors sur la route avec son équipage, directement depuis la ville où il s’était engagé. Le parcours reliant cette ville à Monte-Carlo, suivant un itinéraire précis et certaines contraintes, constituait l’épreuve en elle-même.

À l’époque, traverser l’Europe en plein hiver était déjà un exploit en soi. Pour s’imposer, les concurrents devaient, de surcroît, respecter une moyenne horaire imposée par les organisateurs.

Par la suite, les voitures des différentes villes de départ, réparties aux quatre coins de l’Europe, se rejoignaient en un point unique afin de rallier ensemble Monaco. Cette caractéristique a forgé jusqu’au milieu des années 1990 la réputation du Rallye Monte-Carlo.

Aujourd’hui, la course traverse le sud de la France, à travers les départements des Alpes-Maritimes, de l’Ardèche, de la Drôme, des Hautes-Alpes, de l’Isère ou encore des Alpes-de-Haute-Provence, avant de rejoindre Monaco.

© Jaanus Ree
© DR

Depuis 1998, l’Automobile Club de Monaco organise une épreuve réservée aux véhicules d’époque : le Monte-Carlo Historique. Il reprend les itinéraires, et surtout l’esprit, des rallyes des années 1950-1970 des gentlemen drivers, avec de nouveau le parcours dit de concentration plébiscité par les nostalgiques de l’époque.

L’épreuve de grand tourisme, manche inaugurale du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA (WRC), est devenue au fil des ans un rendez-vous incontournable du sport automobile mondial.

Lors de l’édition 2021 du Rallye Monte-Carlo, qui s’est déroulée à huis clos en raison de la crise sanitaire, le Français Sébastien Ogier, septuple champion du monde, et son copilote Julien Ingrassia, ont remporté leur 8ème victoire à Monaco. Un record d’autant plus marquant que les deux hommes sont les premiers à gagner avec cinq voitures différentes.

«  C’est le record qui me procure le plus de joie, pour plein de raisons. C’est au Monte-Carlo que j’ai découvert le rallye, que j’ai eu ce rêve de faire ça un jour, c’est celui qui compte le plus pour moi », a déclaré Sébastien Ogier sur le podium, aux côtés du Prince Albert II.

© Direction de la Communication - Manuel Vitali
© Direction de la Communication

Au palmarès, Sébastien Ogier et son fidèle copilote devancent le duo franco-monégasque Sébastien Loeb-Daniel Elena, qui compte 7 victoires.

L’Allemand Walter Röhrl, le Finlandais Tommi Mäkinen (4 victoires chacun), le Français Didier Auriol ou encore l’Espagnol Carlos Sainz (3 victoires chacun) ont également inscrit leur nom à ce palmarès chargé d’histoire.

En savoir plus
Automobile Club de Monaco

Site officiel
Sport
L’élite du Jumping à Monte-Carlo
Lire la suite
Sport
Herculis Monaco, le rendez-vous des stars de l’athlétisme
Lire la suite
Santé, Solidarité, Sport
Special Olympics Monaco, le sport pour tous
Lire la suite
Sport, Lifestyle
L’Automobile Club de Monaco, aux manettes du Grand Prix et du Rallye Monte-Carlo
Lire la suite
Sport, Lifestyle
Le Monte-Carlo Golf Club, entre mer et montagne
Lire la suite
Sport, Lifestyle
Le Rallye Monte-Carlo historique, des bolides de légende à l'honneur
Lire la suite
Sport, Lifestyle
Le Monte-Carlo Country Club, écrin du Monte-Carlo Rolex masters
Lire la suite
Sport
Venturi enchaîne les records
Lire la suite
Sport, Lifestyle, International
Monaco, terre de sport
Lire la suite