• fr
  • en
© FPA2

Le Prince Albert II de Monaco est le seul chef d’Etat au monde à avoir rejoint les deux Pôles, Nord et Sud.

C’est le 16 avril 2006, que le Prince Albert II de Monaco a atteint le pôle Nord, après une expédition de quatre jours sur la banquise. Il devenait alors le premier chef d’État à réaliser un tel exploit. Dans des conditions parfois extrêmement difficiles, Albert II a parcouru en chiens de traîneaux près d’une centaine de kilomètres pour rejoindre le pôle Nord depuis la station météo russe de Barnéo. Arrivé au pôle Nord, le Prince a planté le drapeau monégasque, puis le drapeau olympique sur la banquise.

« Je suis heureux d’avoir atteint l’objectif que je m’étais fixé et d’être arrivé au Pôle Nord avec toute mon équipe, sain et sauf. L’aventure humaine exceptionnelle que nous venons de vivre ne doit pas nous faire oublier que notre planète est en grand danger et que nous devons – plus que jamais – nous mobiliser pour sa sauvegarde.»

Albert II, au Pôle Nord.

© FPA2
© FPA2

L’objectif de cette expédition était en effet de sensibiliser l’opinion publique sur les conséquences du réchauffement climatique de la planète, tout particulièrement pour les régions polaires, particulièrement menacées.

Avec cette expédition, le Prince Albert II rendait également hommage à son trisaïeul. Père de l’océanographie moderne, le Prince Albert Ier a effectué quatre campagnes d’exploration polaires. La plus importante fut menée en 1906 au Spitzberg, soit 100 ans avant cette nouvelle expédition monégasque.

Trois ans plus tard, le prince Albert II de Monaco a atteint le Pôle sud, devenant ainsi le seul chef d’Etat au monde à rejoindre les deux pôles.

Il y a retrouvé l’aventurier Mike Horn, avec lequel il a terminé sa traversée de l’Antarctique en traîneau, dans des conditions rudes (températures allant jusqu’à moins 40 degrés, rafales de vent, altitude de 2800 m). « J’ai vu un prince tirer sa luge, marcher chaque mètre de lui-même. Tout ça pour conserver notre planète, avoir une voix, faire quelque chose pour la génération future. C’est quelqu’un qui s’engage », a déclaré Mike Horn.

© FPA2
© FPA2

Lors de ce périple de 17 jours, le Prince Albert II a visité 24 stations scientifiques et rencontré de nombreux chercheurs spécialisés dans des domaines tels que la climatologie, la vulcanologie, la glaciologie. Suite à ce voyage, il a alerté la communauté internationale sur la situation de ce continent particulièrement précieux pour toute l’humanité.

Il a également décidé de lancer le premier projet d’expérimentation de véhicules électriques en Antarctique. Confié à Venturi Automobiles et soutenu par la Fondation Prince Albert II, ce programme a pour objectif d’introduire au Pôle Sud la Venturi Antarctica, premier véhicule électrique adapté à des conditions climatiques extrêmes.

En savoir plus
Fondation Prince Albert II de Monaco

Site officiel
Environnement, International
Albert II, d’un pôle à l’autre
Lire la suite
Culture, Lifestyle, International
Festival de Télévision, les stars du petit écran réunies à Monte-Carlo
Lire la suite
Culture, Lifestyle, International
Monaco, terre d’accueil pour les artistes
Lire la suite
Environnement, Tech, Lifestyle
M/Y Ragnar : Un super yacht pas comme les autres
Lire la suite
Environnement, Santé, International
La déclaration de Monaco, pour faire progresser la santé humaine
Lire la suite
Lifestyle, International
Monaco, riche de sa diversité
Lire la suite
Environnement, Solidarité
La Princesse au secours des éléphants
Lire la suite
Environnement, Santé, Tech, International
Monaco, terre d’accueil pour les organisations internationales
Lire la suite
Santé, International
Monaco face au Coronavirus
Lire la suite