• fr
  • en

Albert Ier de Monaco régna de 1889 à 1922. On le considère comme le père de l’océanographie moderne.

Surnommé « le Prince savant » ou « le Prince navigateur», Albert Ier de Monaco fut un savant exigeant, un défenseur des sciences, un passionné de l’océan et une conscience écologique pionnière.

Dès 1870, le trisaïeul du Prince Albert II se passionna pour l’exploration océanographique. Les nombreuses expéditions scientifiques menées à bord de sa goélette L’Hirondelle puis du Princesse-Alice, qui le conduisirent jusqu’en Arctique, l’étude des fonds et des courants marin, ainsi que la découverte de nouvelles espèces, l’amènent à bâtir le Musée océanographique de Monaco.

A 58 ans, il créa à Paris la Fondation Albert Ier, connue sous le nom d’Institut océanographique. Cette fondation reconnue d’utilité publique a vocation à poursuivre le travail scientifique qu’il a commencé. « Toutes les connaissances qu’il a acquises sur la mer lui ont permis de développer une vraie conscience écologique, et de se rendre compte des menaces qui pesaient sur l’océan.

En 1921, il a notamment fait un discours au National Museum de Washington devant les membres de l’Académie des sciences américaines pour alerter sur les évolutions et les pressions que subissent les fonds marins », explique aujourd’hui Robert Calcagno, directeur de l’Institut océanographique.

Cet humaniste féru de préhistoire a également lancé des campagnes de fouilles archéologiques. On lui doit notamment le Musée d’anthropologie préhistorique de Monaco, ainsi qu’une seconde Fondation Albert Ier, à Paris, dont l’objet est « le progrès de la Science sur toutes les questions relatives à l’origine et à l’histoire de l’homme fossile ».

© J. B. E. Detaille
© Direction de la Communication

Pacifiste convaincu, Albert Ier créa en 1903 à Monaco l’Institut international de la paix, lointaine préfiguration des Nations-Unies, et participa à la création d’Interpol. Avant la Première Guerre mondiale, il tenta d’intercéder entre la France et l’Allemagne pour préserver la paix.

Des manifestations sont programmées pour célébrer la vie et l’œuvre du Prince Albert Ier, entre 2019, année du centenaire de la création de la Commission Internationale pour l’Exploration Scientifique de la Mer Méditerranée, et 2022, année du centenaire de sa disparition.

Dans le monde qui est le nôtre aujourd’hui, où l’environnement est menacé, où les valeurs humaines indispensables à toute politique sont trop souvent ignorées ou remises en cause, les messages que contient son œuvre de pionnier ont plus que jamais quelque chose d’essentiel à nous enseigner.

Le Prince Albert II

© Direction de la Communication - Michael Alesi
En savoir plus
Musée Océanographique

Site officiel
Environnement, International
L’avenir des océans en débat à la Monaco Ocean Week
Lire la suite
Economie, International, Tech
Monaco cible l’Espace
Lire la suite
Economie, International
Monaco lutte contre le blanchiment
Lire la suite
Environnement, Solidarité
Fondation Prince Albert II de Monaco, ensemble pour la Planète
Lire la suite
International, Lifestyle
Monaco, riche de sa diversité
Lire la suite
Environnement, International
Monaco, figure de proue sur l’acidification de l’océan
Lire la suite
Environnement, Lifestyle, Tech
Monaco Energy Boat Challenge, inventer le yachting de demain
Lire la suite
Environnement, International
Monaco à l’initiative du conservatoire mondial du corail
Lire la suite
Environnement, International
Albert II, d’un pôle à l’autre
Lire la suite