• fr
  • en
© Monte-Carlo SBM

Le Théâtre des Beaux-Arts, construit dans les années 1930, a été rebaptisé Théâtre Princesse Grace en 1981. Depuis près de cent ans, il accueille les plus grands comédiens internationaux et contribue au rayonnement culturel de la Principauté.

Lors de la création du quartier de Monte-Carlo au XIXème siècle, la vie théâtrale de la Principauté se concentrait essentiellement dans la salle Garnier. C’est d’ailleurs avec un spectacle de l’actrice Sarah Bernhardt que fut inauguré l’Opéra de Monte-Carlo.

Afin de diversifier et de renforcer la vie culturelle de Monaco, la Société des Bains de Mer lança en 1930 la construction d’un ensemble regroupant une salle de cinéma et une salle de théâtre. Deux ans plus tard, le Théâtre des Beaux-Arts, au style art déco, fut inauguré avenue d’Ostende.

La SBM en confia la direction à René Blum, réputé pour avoir fait débuter de grands acteurs comme Michel Simon et Louis Jouvet, pour avoir cofondé les Ballets de Monte-Carlo, et pour avoir fait appel aux meilleurs chorégraphes et aux plus grands peintres pour les décors de la salle Garnier. Dès 1935, René Blum faisait venir Charlie Chaplin au Théâtre des Beaux-Arts, pour y présenter en avant-première son film « Les lumières de la ville », au cœur d’une programmation très anglo-saxonne.

© DR
© DR

Dès 1936, un nouveau Directeur, Marcel Sablon, proposa une programmation plus classique et plus française. On applaudit alors Jean Worms, Madeleine Renaud ou encore Edwige Feuillère dans des créations de Sacha Guitry, Louis Verneuil, Marcel Pagnol…

De grands noms de la chanson française vinrent également se produire au Théâtre des Beaux-Arts, parmi lesquels Edith Piaf, Maurice Chevalier ou Marcel Mouloudji.

A la fin des années 1970, une restauration du Théâtre fut entreprise, que la Princesse Grace supervisa directement. Forte de son expérience de comédienne, elle repensa entièrement la décoration intérieure du Théâtre, ainsi que son acoustique et ses infrastructures d’accueil des artistes, avec notamment des loges plus fonctionnelles.

Le 17 décembre 1981, le Prince Rainier III et son épouse inaugurèrent le nouveau Théâtre, rebaptisé Théâtre Princesse Grace.

Depuis, les planches du TPG continuent d’accueillir les plus grands comédiens, mais également de jeunes talents. Elles ont également vu se produire les grands noms de l’illusion, venus pour le festival Monte-Carlo Magic Stars.

© Paramount publicity photographe
© DR

Aujourd’hui présidé par la Princesse Stéphanie, le Théâtre Princesse Grace est une scène reconnue, qui contribue au rayonnement culturel de la Principauté.

Il accueille ainsi des têtes d’affiches comme Monica Belluci, Stéphane Bern, Charles Berling, Guillaume Gallienne ou encore Niels Arestrup. Le Théâtre Princesse Grace abrite tous les quatre ans le « Mondial du théâtre amateur ».

En savoir plus
Théâtre Princesse Grace

Site officiel
Culture
Des trésors de la Renaissance découverts au Palais Princier
Lire la suite
Culture
Helmut Newton, artiste à l’inspiration monégasque
Lire la suite
Culture, Education, Lifestyle
La langue monégasque, une histoire riche qui se poursuit
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Un été Louboutin à Monaco
Lire la suite
Culture, Economie, Tech
Monaco, capitale des mondes virtuels du métavers
Lire la suite
Lifestyle, Tech
Top Marques, le paradis des supercars
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Lifestyle
Marché de la Condamine: le cœur du Monaco populaire
Lire la suite
Lifestyle
La sécurité, priorité numéro un
Lire la suite