• fr
  • en
© DR

Depuis 1984, le Printemps des Arts de Monte-Carlo réunit des musiciens originaires du monde entier. Ce festival revisite les grands classiques de la musique tout en accueillant des créations exclusives contemporaines.

Créé sous l’impulsion de la Princesse Grace, le Printemps des Arts de Monte-Carlo se déroule chaque année au printemps, durant 4 à 5 grands week-ends.

Présidé par la Princesse de Hanovre depuis 1984, il est dirigé par le compositeur Marc Monnet depuis 2003.

Tournée vers la création, cette manifestation se caractérise par la diversité des expressions artistiques (musiques du XIe au XXIe siècle, symphonies, opéras, récitals, performances, danse…) et une exigence de qualité incarnée par les plus grands artistes.

Daniel Barenboïm, Ruggero Raimondi, Ileana Cotrubas furent ainsi les premiers solistes à s’y produire. Parmi les têtes d’affiche du Festival, on peut encore citer Yehudi Menuhin, Montserrat Caballe, Mstislav Rostropovitch ou Luciano Pavarotti.

© Verena Chen
© DR

Outre ces grands noms de la scène classique, de « jeunes étoiles» ont fait leurs débuts au Printemps des Arts, comme Maxim Vengerov et Cecilia Bartoli, qui prendra la tête de l’Opéra de Monte-Carlo en 2021. Le Festival accueille également des orchestres de renommée internationale.

Chaque année, il compte ainsi plus de 500 artistes invités, pour environ 30 concerts réunissant plus de 10 000 spectateurs. Souvent inattendu, le Printemps des Arts de Monte-Carlo ne cesse de surprendre son public. Ce festival donne en effet priorité à la découverte des cultures musicales et propose ainsi un voyage à travers les continents, de l’Afrique (avec notamment l’Orchestre Symphonique Kimbanguiste de Kinshasa) à l’Asie (avec par exemple le Ballet Royal du Cambodge), dans les salles de spectacle monégasques mais aussi dans des lieux insolites comme des musées et même des parkings.

L’édition 2020 du Printemps des Arts et sa touche québécoise susciteront la curiosité des mélomanes.

Concert inaugural de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo avec un répertoire de musique française de la fin du XIXe siècle, récitals d’Aline Piboule et de clavecinistes réputés, soirée Les Folies Françoises avec une création mondiale de Yan Maresz, « Tendances », commande du Festival, mais aussi de nombreuses formations comme Le Quatuor Modigliani, ou encore une chorégraphie de la compagnie Cas Public…

© Philippe Fitte
© Robert Frechette

Le programme du Festival, qui se déroulera du 13 mars au 11 avril, est donc dense. Il se terminera par une soirée consacrée aux grandes voix québécoises (avec la soprano Hélène Guilmette) et aux chants traditionnels inuits.

Le Printemps des Arts ne se cantonne pas à la musique. Durant toute cette édition, le public pourra également apprécier les installations interactives du plasticien numérique québécois Daniel Iregui, mêlant design et technologie, ainsi qu’une exposition d’art inuit.

En savoir plus
Festival Printemps des Arts

Site officiel
Culture, Lifestyle
Coronavirus : exception culturelle à Monaco
Lire la suite
Environnement, Solidarité, Lifestyle, International
Un gala pour financer les actions pour l’Océan
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco, une Principauté, bientôt quatre ports
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Le Théâtre des Muses, haut-lieu de la création et de l’expression théâtrale
Lire la suite
Sport, Lifestyle, International
Monaco, terre de sport
Lire la suite
Economie, Lifestyle, International
Héliport, Monaco-Nice en 7 minutes !
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Un Musée pour conserver les vestiges d’humanités
Lire la suite
Sport, Lifestyle
Collection des voitures du Prince de Monaco, à la découverte des mythes de l’automobile
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Quelle est la différence entre Monaco et Monte-Carlo ?
Lire la suite