• fr
  • en
© Direction de la Communication - Michael Alesi

En concentrant près de 140 nationalités sur 2 km2, Monaco se caractérise par l’une des populations les plus cosmopolites au monde.

Monaco, deuxième pays le plus petit de la planète après le Vatican, est une véritable tour de Babel. Aujourd’hui, les résidents monégasques sont issus de près de 140 pays. Dans le top 5 des colonies étrangères les plus représentées, on retrouve les Français, les Italiens, les Britanniques, les Suisses et les Belges. Ces résidents étrangers constituent les trois quarts de la population totale de la Principauté, soit 38 000 habitants, les nationaux Monégasques étant moins de 9000.

La Principauté est considérée comme un business hub
 Lire l'interview de Louisette Levy-Soussan-Azzoaglio

Historiquement, c’est avec la création de Monte-Carlo et l’arrivée du chemin de fer en Principauté dans la deuxième moitié du XIXe siècle que Monaco a connu cette internationalisation.

Le Prince Charles III misa à cette époque sur le tourisme aristocratique, et décida de bâtir à Monte-Carlo (Mont-Charles) un lieu de villégiature et de jeux pour la noblesse et la grande bourgeoisie européennes.

© DR
© Archives SBM

En 1869, Charles III supprima les impôts personnels, fonciers et mobiliers, ce qui entraîna une intense activité de construction et attira de nombreux étrangers. Le territoire s’urbanisa alors rapidement autour du casino et des grands hôtels.

La population augmenta (19 000 habitants en 1910 contre 1 200 habitants en 1861), la société devenant de plus en plus cosmopolite avec l’arrivée d’élites européennes, mais aussi d’ouvriers d’origine piémontaise.

Le premier recensement de la population monégasque remonte à 1757. Cette opération est menée régulièrement depuis la fin du XIXème siècle afin de mesurer les évolutions démographiques et les mutations de la population de la Principauté. Organisé par la Mairie de Monaco avec le concours technique de l’IMSEE, le dernier recensement date de 2016.

Il constate notamment qu’à Monaco, il y a plus de femmes que d’hommes (19068 contre 18240), que lest tranches d’âges les plus importantes sont les 45-54 ans et les 0-16 ans, ou encore que le quartier de Monte-Carlo est le plus peuplé, avec 22% des résidents.

© Direction de la Communication - Michael Alesi
Interview

La Principauté est considérée comme un business hub

Selon Louisette Levy-Soussan-Azzoaglio, présidente du Club des résidents étrangers de Monaco, de nombreuses raisons poussent les étrangers à s’installer en Principauté.

Le CREM accueille les nouveaux résidents monégasques, qui souhaitent participer à la vie de la Principauté. Quel est leur profil (nationalité, actifs/hommes et femmes d’affaires)?

CREM compte à ce jour 450 membres et sa principale force réside en la grande diversité des nationalités. Avec près de 50 nationalités différentes, nous nous considérons comme un club monégasque-international.  Depuis 2010, nous avons le plaisir d’accueillir toute personne résidente qui souhaite participer à la vie sociale et culturelle de Monaco et s’intégrer à la vie de la Principauté. Nous avons des inscriptions individuelles et de couples mais aussi de membres corporatifs. Nos membres sont donc en grande partie actifs et désireux de se créer un réseau relationnel dans le cadre personnel mais aussi professionnel.

Vos membres vous disent-ils pourquoi ils choisissent Monaco ?

Il y a plusieurs facteurs. La majorité de nos membres s’installe en Principauté pour des raisons professionnelles.  En effet, Monaco est non seulement géographiquement intéressant par la présence d’infrastructures mettant la Principauté à 2 heures des principales capitales européennes, mais a également un potentiel financier élevé. La Principauté est considérée comme un business hub malgré sa superficie. De plus, la qualité de vie, le climat et la sécurité qu’offrent la Principauté sont des atouts importants dans ce choix de résidence. Même si en cette période, de nombreux travaux perturbent un peu le calme de la ville, mais pensons à demain…

CREM est un lieu d’échange et d’entraide. Que proposez-vous au quotidien pour s’intégrer facilement ?

C’est vrai, notre but est d’offrir « un second home » aux nouveaux habitants de la Principauté.  Rejoindre le Club permet non seulement de construire un réseau, mais aussi de rencontrer des étrangers ou des Monégasques qui partagent des valeurs et des intérêts en matière d’art, de culture, de voyages, d’économie ou de gastronomie. Les membres peuvent accéder librement à notre club house de 220m2 situé au quartier du Larvotto – pas loin de la nouvelle extension en mer – et s’y détendre, lire les journaux, jouer au billard, ou tenir ses réunions personnelles ou professionnelles. Cet espace est un véritable lieu d’échange au caractère intime et familial qui aide à l’intégration de chacun. Les activités hebdomadaires – malheureusement un peu ralenties par le Covid – favorisent également la création de liens, des conférences aux déjeuners, des voyages aux visites privées, des cocktails aux galas…. Nous proposons également un service de billetterie pour les spectacles musicaux, de ballets ou d’opéra.  Tout ceci doit permettre l’adaptation complète à la vie de Monaco et aider les nouveaux résidents à affronter les difficultés que l’on peut rencontrer lorsqu’on s’installe dans une nouvelle ville ou un nouveau pays.

En savoir plus
CREM - Club des Résidents Etrangers de Monaco

Site officiel
Environnement, International
L’avenir des océans en débat à la Monaco Ocean Week
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Lifestyle
Marché de la Condamine: le cœur du Monaco populaire
Lire la suite
Economie, International, Tech
Monaco cible l’Espace
Lire la suite
Lifestyle
La sécurité, priorité numéro un
Lire la suite
Economie, International
Monaco lutte contre le blanchiment
Lire la suite
Lifestyle
Une unité pour préserver le cadre de vie de Monaco
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Beefbar, une success story monégasque
Lire la suite
Lifestyle
Alain Ducasse, un Chef hors-normes à Monaco
Lire la suite