• fr
  • en
© Matteo Carassale

A Monaco, Mauro Colagreco a été désigné chef le plus influent au monde par ses pairs. La toque triplement étoilée du Mirazur à Menton signe la carte du restaurant monégasque KOMO.

Il est devenu incontournable. Sacré chef de l’année 2019 et meilleur restaurant au monde (par « The World’s 50 Best Restaurants »), Mauro Colagreco a décroché la première place du seul classement mondial des chefs par les chefs, « Les 100 Chefs » édition 2020.

C’est à Monaco, lors du Chefs World Summit, que le chef triplement étoilé du Mirazur (Menton) a appris qu’il succédait à Arnaud Donckele, Michel Troisgros, Alain Passard, Michel Bras et Pierre Gagnaire dans ce « baromètre » de la gastronomie*.

 

Arrivé en France en 2001, cet Argentin a été formé à l’école hôtelière de La Rochelle, avant de travailler auprès de grands chefs : Bernard Loiseau, Alain Passard, Alain Ducasse ou encore Guy Martin. Le chef polyglotte décide alors d’ouvrir sa propre maison. Il pose ses valises à la frontière italienne, à Menton, et ouvre le Mirazur en 2006. A peine six mois après, Mauro Colagreco est élu “Révélation de l’année” par le Guide Gault & Millau.

Les succès s’enchaînent. Première étoile au Guide Michelin, le Mirazur est identifié par le New York Times comme l’un des 10 restaurants au monde à surveiller. En 2019, Mauro Colagreco obtient la 3ème étoile au Guide Michelin.

© Mirazur
© DR

Celui qui a participé à Top Chef en Italie et en France tisse sa toile à l’international. A Palm Beach en Floride (avec le restaurant Florie’s du Four Seasons Resort) ou encore à Pékin (avec son Azur By du Shangri-La Hotel).

A Monaco, il signe la carte du KOMO (Kostenbaum Monaco), en collaboration avec le pâtissier en vogue Pierre Hermé.

Il y propose une offre méditerranéenne composée, entre autres, de tapas revisités en exclusivité pour les lieux.

L’œuf coulant, asperges blanches, crème de parmesan et noisettes du piémont, le Lomito de bœuf, filet de bœuf, tomates, romaine, oignons et chips de patate douce, ou le Loup de mer cuit au four, aromates de Provence, pommes de terre rôties à l’ail nouveau, figurent ainsi au menu de ce concept store inspiré du Colette.

© DR
© DR

Fin 2020, Mauro Colagreco a également ouvert  à Monaco BYO (Build your own). Un traiteur proposant des salades, des tourtes et des foies gras maison. Avant d’enchaîner avec l’inauguration de la boulangerie Mitron Bakery au marché de La Condamine. Sa spécialité ? Des pains confectionnés à base de blés anciens, non modifiés et bios et cuits au feu de bois.

*Etabli par le magazine Le Chef, le classement résulte d’une seule et unique question posée aux chefs 2* et 3* des pays où le guide Michelin est présent: «Quels sont les 5 chefs internationaux qui portent le mieux les valeurs de la profession, créent une cuisine incontournable et chez lesquels il faut être allé ?»

Culture, Education, Lifestyle
La langue monégasque, une histoire riche qui se poursuit
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Un été Louboutin à Monaco
Lire la suite
Lifestyle, Tech
Top Marques, le paradis des supercars
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Lifestyle
Marché de la Condamine: le cœur du Monaco populaire
Lire la suite
Lifestyle
La sécurité, priorité numéro un
Lire la suite
Lifestyle
Une unité pour préserver le cadre de vie de Monaco
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Beefbar, une success story monégasque
Lire la suite
Lifestyle
Alain Ducasse, un Chef hors-normes à Monaco
Lire la suite