• fr
  • en
© JC VINAJ/MITI INFO IMAGE

Construit à flanc de falaise, le Jardin Exotique offre une vue époustouflante sur la Principauté de Monaco. Il abrite un millier de cactus et autres plantes succulentes aux formes extravagantes.

L’histoire du Jardin Exotique de Monaco remonte au début du XIXe siècle : un jardinier monégasque, Augustin Gastaud, installe des plantes grasses dans les jardins Saint-Martin, situés sur le Rocher, non loin du Musée océanographique. C’est alors que le Prince Albert Ier décide de créer un jardin dédié aux plantes succulentes, méconnues à l’époque.

Réputé pour être « la plus grande rocaille à plantes succulentes du monde », le Jardin Exotique de Monaco ouvre en 1933 et offre depuis un parcours sinueux et contrasté au milieu des rochers.

D’une superficie d’environ 15 000 m2, il propose de découvrir un millier d’espèces originaires de plusieurs zones sèches lointaines (exotiques) : sud-ouest des Etats-Unis, Mexique, Amérique centrale et du sud pour les cactées et les agaves ; Afrique du sud, orientale et péninsule arabique pour les autres succulentes.

© Direction de la Communication
© Jardin Exotique

Depuis les années 60, le Jardin exotique est complété par un centre botanique dont les serres renferment les plus importantes collections de cactées et plantes succulentes au monde. Ce centre a déménagé en octobre 2017 dans un bâtiment en verre et en fer imaginé par l’architecte de renommée internationale Rudy Ricciotti, situé en face du Jardin.

Construit sur trois niveaux, le bâtiment abrite, sur 900 m² de serres et 1 000 m² d’abris, quelque 10 500 plantes pour répondre à un double objectif : conserver une collection de référence de cactées et d’autres plantes succulentes rares et menacées (85% des plantes conservées par le Centre Botanique sont protégées), et cultiver les végétaux destinés à être réimplantés dans le Jardin.

Au sein du Jardin Exotique, les visiteurs peuvent également découvrir la grotte de l’observatoire (ainsi nommée en raison de la présence ancienne d’un petit observatoire astronomique). Cette cavité souterraine, située à 100 m d’altitude, est parsemée de cavernes ornées de stalactites, stalagmites, draperies, colonnes, spaghetti…

La présence d’hommes préhistoriques aux abords de cette grotte est attestée par les restes d’ossements des animaux qui constituaient leur nourriture. Ces vestiges témoignent également des variations climatiques qui se sont produites depuis 250 000 ans.

© Jardin Exotique
En savoir plus
Jardin Exotique

Site officiel
Culture, Lifestyle
Coronavirus : exception culturelle à Monaco
Lire la suite
Environnement, Solidarité, Lifestyle, International
Un gala pour financer les actions pour l’Océan
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Monaco, une Principauté, bientôt quatre ports
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Le Théâtre des Muses, haut-lieu de la création et de l’expression théâtrale
Lire la suite
Environnement, Tech
Antarctica, la technologie au service des écosystèmes fragiles
Lire la suite
Sport, Lifestyle, International
Monaco, terre de sport
Lire la suite
Economie, Lifestyle, International
Héliport, Monaco-Nice en 7 minutes !
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Un Musée pour conserver les vestiges d’humanités
Lire la suite
Sport, Lifestyle
Collection des voitures du Prince de Monaco, à la découverte des mythes de l’automobile
Lire la suite