• fr
  • en
© Michael Alesi / Direction de la Communication

La dernière étape du Tour de France 2024 est une course contre-la-montre entre Monaco et Nice. Un final historique qui illustre le lien singulier de la Principauté avec le cyclisme.

Jeux Olympiques et paralympiques de Paris 2024 obligent, l’ultime étape du Tour de France aura exceptionnellement lieu loin de Paris et des Champs-Elysées. La course contre-la-montre en individuel de 55 km et 700 m de dénivelé partira de Monaco. « On ne remplace pas Paris comme ça, il fallait du prestige pour finir cet évènement », a indiqué le directeur du Tour de France Christian Prudhomme, venu présenter l’événement au Yacht Club de Monaco, en présence du Prince Albert II.

C’est la première fois depuis 1904 qu’une arrivée du Tour est programmée ailleurs que dans la capitale française. « Pour nous, il n’y avait clairement pas de plan B : le dernier chrono devait être Monaco-Nice. »

Pour cette dernière étape du Tour de France 2024, le peloton partira donc du Port Hercule avant de rejoindre la place du Casino puis de traverser Beausoleil, La Turbie, Èze et Villefranche, jusqu’à Nice. Cette étape devrait être décisive pour l’attribution définitive du maillot jaune.

« Le tracé semble voué à favoriser les grimpeurs et les grands noms du classement général. Il n’est pas impossible de voir le classement final se jouer ce 21 juillet 2024. Ce serait magnifique d’avoir autant de suspense lors de l’étape monégasque ! » espère quant à lui Umberto Langellotti, le président de La Fédération monégasque de cyclisme – qui représente le sport cycliste monégasque au sein de l’Union Cycliste Internationale. « Ce dénouement final n’était plus arrivé depuis 35 ans et le fameux duel Fignon-LeMond en 1989 », selon les organisateurs du Tour.

Monaco entretient un lien singulier avec le Tour de France. « Sans la famille Grimaldi, le Tour de France ne serait peut-être jamais reparti en 1947. En 1946, après la guerre, c’est parce que la famille princière a payé l’hébergement aux coureurs pour un Monaco-Paris que l’année suivante le Tour de France a pu renaître de ses cendres », a rappelé Christian Prudhomme, lors de l’officialisation de l’étape. La Principauté a été ville-étape du tour à 8 reprises déjà. Le dernier passage du Tour à Monaco remonte à 2009 avec un tracé intramuros empruntant une partie du circuit de Formule 1.

© Manuel Vitali / Direction de la Communication

Monaco est par ailleurs une terre d’accueil pour les cyclistes. « Une quarantaine de cyclistes du World Tour habitent à Monaco. Cela nous arrive de rouler en groupe lors d’entraînements », explique le cycliste Monégasque Victor Langellotti. De nombreux champions participent d’ailleurs à la course caritative Beking, qui réunit chaque année professionnels, amateurs et familles. En 2023, le recordman du nombre de Maillots Verts remportés sur le Tour de France et triple champion du monde Peter Sagan a remporté le 3e critérium Beking Monaco, devançant Tadej Pogacar et Mark Cavendish.

Historiquement, la Principauté organisait un Grand Prix de Monaco de 1949 à 1985. L’Union Cycliste de Monaco est le club cycliste de la Principauté depuis 1952 ; avant cette date, le club existait déjà et faisait partie de l’A.S. Monaco, dont il était une section.

En savoir plus :

https://www.ucmonaco.com/fmc

https://www.letour.fr/fr/etape-21

Sport
Charles Leclerc: a Monegasque in
Formula 1

Lire la suite

Monaco-Nice: the final stage of the Tour de France 2024
Lire la suite

Monaco-Nice, l’ultime étape du Tour de France 2024
Lire la suite
Environnement
A Rose Garden in tribute to Princess Grace
Lire la suite
Environnement
Une roseraie en hommage à la Princesse Grace
Lire la suite
Lifestyle
Les Étoiles de la gastronomie en Principauté
Lire la suite
Smart Principality, Tech
A centre to bridge the digital divide
Lire la suite
Smart Principality, Tech
Une maison contre la fracture numérique
Lire la suite
Lifestyle, Sport, Tech
E-sport: Monaco’s got game!
Lire la suite