• fr
  • en
© Eric Tambutté

Hébergée au sein de MonacoTech, le programme pour startups soutenu par l’État monégasque, Coraliotech est une entreprise de biotechnologie marine aux activités novatrices et prometteuses : elle a en effet trouvé le moyen d’employer des actifs issus du corail pour des applications dans le domaine de la santé.

Découvert et élaboré avec le Centre Scientifique de Monaco (CSM), reconnu pour ses études sur le corail, le procédé est de plus respectueux de l’environnement.

« Les coraux : des molécules aux potentiels thérapeutiques exceptionnels »
 Lire l'interview de Rachid Benchaouir

Coraliotech a été fondée en 2017 par Rachid Benchaouir, docteur en biologie génétique. Son objectif : produire, évaluer et valoriser, sous la forme de brevets d’invention, des molécules provenant d’organismes coralliens qui, par leurs propriétés régénérantes, présentent des vertus pour la protection de la peau (notamment contre les UV et les agents chimiques) ou la lutte contre certains cancers.

Des substances qui intéressent les grands groupes pharmaceutiques et cosmétiques.

© Coraliotech
© Centre Scientifique de Monaco

Conscient de la fragilité des écosystèmes coralliens, menacés par la pollution et le réchauffement climatique, Coraliotech a par ailleurs mis au point une technologie écologique : l’actif concerné est généré à partir d’une séquence ADN fournie par les équipes du CSM, ce qui évite l’exploitation du corail.

Ce projet innovant est actuellement en phase de production pré-industrielle.

Interview

« Les coraux : des molécules aux potentiels thérapeutiques exceptionnels »

Incubé à Monaco, Coraliotech exploite les vertus de l’or rouge. Son fondateur et principal associé Rachid Benchaouir explique comment cette start-up cible les marchés pharmaceutiques, cosmétiques et biotechnologiques du monde entier, grâce au corail.

Traitements anti-cancéreux, anti-inflammatoires, ou anti-microbiens… Dans quel domaine de la santé les coraux ont-ils le plus de perspectives?

Les coraux sont des organismes qui possèdent quelques caractéristiques particulières qui nous permettent d’envisager des molécules aux potentiels thérapeutiques exceptionnels ! Ils sont soumis à de nombreux et  fréquents changements physiques (réchauffement des eaux, rayonnements solaires…), chimiques (pollutions, oxydations, salinité, pH…) ou mêmes biologiques (prédateurs, divers microbes, invasions algales…).Pour lutter contre l’ensemble de ces stress de diverses natures, ils ont su mettre en place tout un arsenal de molécules de défenses, de structure ou de régulation, qui leur permettent de résister aux différentes menaces et de continuer leur développement. Certaines molécules coralliennes, les « toxines », ont été évaluées ou sont en cours d’évaluation pour leurs rôles potentiel dans la lutte anti-cancéreuse. Par ailleurs, il paraît de plus en plus clair aux chercheurs de biologie marine que des actifs anti-microbiens et anti-inflammatoires (de lutte contre les effets de la prolifération microbienne) sont à l’œuvre au sein des coraux, capable de s’auto-guérir eux-mêmes en quelque sorte grâce aux substances qu’ils sont capables de synthétiser ! Le rôle des molécules coralliennes dans la régénération osseuse est également un champ d’investigation très poussé.

Quelles applications concrètes prévoyez-vous à court terme ?

Le développement de médicaments suit un long parcours avant l’obtention du « graal pharmaceutique » : l’autorisation de mise sur le marché ! C’est pour cela que Coraliotech s’est intéressé dans un premier temps à l’attrait qu’avaient provoqué ses produits à l’égard d’un autre type de marché : celui du bien-être et de la cosmétique. C’est un accès au marché plus rapide ! Aussi, avec la signature de deux premiers contrats d’évaluation prometteurs avec des acteurs de la cosmétique, il nous a semblé stratégiquement important de focaliser notre attention sur des produits aux vertus cosmétiques (anti-âge, anti-UV, antioxydants, protection cutanée).

Le CSM est actionnaire de Coraliotech. Quels sont vos autres partenaires?

D’un point de vue capitalistique, le CSM est en effet rentré officiellement au capital social de Coraliotech au début de l’année 2021. Mon associée historique est Caroline Rougaignon-Vernin, Présidente du conseil Economique, Social et Environnemental.  Coraliotech noue des liens de partenariats étroits (mais non capitalistiques) avec l’incubateur/accélérateur monégasque MonacoTech, structure au sein de laquelle nous sommes actuellement hébergés.

En savoir plus
MonacoTech

Site officiel
Economie, Lifestyle
Monaco: plus d’un siècle d’extensions en mer
Lire la suite
Economie, International, Tech
Monaco cible l’Espace
Lire la suite
Economie, International
Monaco lutte contre le blanchiment
Lire la suite
Economie, Smart Principality, Tech
La 5G, une technologie aux potentialités infinies
Lire la suite
Economie, Lifestyle
Beefbar, une success story monégasque
Lire la suite
Santé, Tech, Economie
Coraliotech, les propriétés du corail au service de la santé
Lire la suite
Economie, Sport
Sport et business ont rendez-vous à Monaco
Lire la suite
Culture, Tech
Shibuya ressuscite la légende Shenmue
Lire la suite
Environnement, Lifestyle, Tech
Monaco Energy Boat Challenge, inventer le yachting de demain
Lire la suite