• fr
  • en
© Alain Hanel - OMC

Cecilia Bartoli est l’une des artistes lyriques majeures du XXIe siècle. Déjà à la direction des Musiciens du Prince-Monaco, la soprano prendra bientôt la tête de l’Opéra de Monte-Carlo.

Née en 1966 à Rome, Cecilia Bartoli a baigné, grâce à ses parents artistes, dans l’univers lyrique dès sa plus tendre enfance. Formée au conservatoire Sainte-Cécile de Rome, la cantatrice mezzo-soprano s’est fait remarquer très tôt pour sa technique vocale virtuose, sa musicalité et sa présence scénique.

L’opéra de Monte-Carlo, c'est un peu ma maison
 Lire l'interview de Cecilia Bartoli

A 20 ans, elle brille dans le rôle de Rosina, dans « Le Barbier de Séville » de Rossini, avant de se lancer dans les grands opéras mozartiens et de collaborer avec les chefs d’orchestre Herbert von Karajan et Daniel Barenboïm.

Cette passionnée de flamenco se consacre ensuite à la musique du 19e siècle, au romantisme et au bel canto italien. Son importante discographie compte plus d’une trentaine d’enregistrements, parmi lesquels notamment des hommages aux castrats comme Farinelli.

© DR
© Les Musiciens du Prince - Monaco

Depuis plusieurs années, Cecilia Bartoli a développé des projets avec des orchestres d’instruments anciens. C’est ainsi qu’est né l’ensemble Les Musiciens du Prince-Monaco, créé en 2016 à l’Opéra de Monte-Carlo.

Interprète et directrice artistique, Cecilia Bartoli a réuni les meilleurs musiciens internationaux sur instruments anciens pour constituer un orchestre renouant avec la tradition des musiques de cours princières, royales et impériales à travers l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles. Jouant les œuvres rares de la période baroque (notamment Haendel et Vivaldi), Les Musiciens du Prince-Monaco et la cantatrice parcourent les plus grandes salles d’Europe.

Déjà fortement impliquée en Principauté, la soprano a été désignée pour succéder à Jean-Louis Grinda en 2023.

« Cecilia Bartoli deviendra ainsi la première femme à diriger l’Opéra de Monte-Carlo », a rappelé S.A.R. la princesse Caroline de Hanovre, Présidente du conseil d’administration.

Interview

L’opéra de Monte-Carlo, c'est un peu ma maison

Cecilia Bartoli prendra en 2023 les rênes de l’Opéra de Monte-Carlo. La cantatrice mezzo-soprano italienne travaille déjà sur les programmations qu’elle présentera...

Que représente pour vous l’opéra de Monte-Carlo ? Quels sont vos meilleurs souvenirs ici ?

L’Opéra de Monte-Carlo, c’est déjà un peu « ma maison »: j’y ai fait mes débuts en 1989, il y a plus de 30 ans! Depuis, j’y suis retournée régulièrement, et en 2016 nous avons créé ensemble avec Jean-Louis Grinda l’orchestre Les Musiciens du Prince – Monaco. A partir du 1er Janvier 2023 je succéderai à Monsieur Grinda et prendrai la direction de l’Opéra. C’est avec une immense joie et beaucoup de responsabilités que je reviens chaque fois à Monte-Carlo. Et je travaille déjà intensément dans la préparation des premières saisons que je présenterai en tant que Directrice.

Que vous évoque l’association entre Monaco et l’Art lyrique ?

L’Opéra à Monte-Carlo est une institution légendaire – et prestigieuse !

Dès la construction de la Salle Garnier, Monte-Carlo a été le berceau de nombreuses créations et terre d’accueil de très grands compositeurs du passé : je pense à Massenet, Saint-Saëns où Ravel…

Depuis, tous les plus grands artistes lyriques se sont régulièrement produits à Monaco, et cette tradition continue jusqu’à nos jours! Pensez à Nellie Melba, Toti dal Monte, Conchita Supervia, Enrico Caruso, Fédor Chaliapine, Beniamino Gigli et tant d’autres encore…

Vous êtes la première femme à diriger cet Opéra : comment faire pour que les femmes aient davantage de fonctions à responsabilité dans l’art lyrique ?

Au cours de ma carrière d’artiste lyrique,  j’ai eu le privilège de rencontrer et de collaborer sur scène avec les plus grands artistes. J’ai appris et apprécié ces échanges artistiques au plus haut niveau, et ce fut pour moi une base précieuse quand en 2012  j’ai été nommée Directrice Artistique du Festival de Pentecôte à Salzbourg. Les programmes que nous y avons présentés étaient accueillis par le public et la presse d’une manière toujours très enthousiaste. C’est avec cet enthousiasme et la volonté de chercher toujours l’excellence et l’exclusivité que je vais travailler à Monaco: il est vrai que je suis la première femme sur ce poste – et pour moi, ce qui compte c’est avant tout le travail bien fait et ma passion pour la musique!

En savoir plus
Opéra de Monte-Carlo

Site officiel
Culture
Les Ballets de Monte-Carlo, pas de deux à Monaco
Lire la suite
Culture, Tech
Shibuya ressuscite la légende Shenmue
Lire la suite
Culture
Cecilia Bartoli, une soprano virtuose bientôt à la tête de l’Opéra de Monte-carlo
Lire la suite
Culture, Lifestyle
La gastronomie monégasque, une cuisine du soleil à la riche histoire
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Le Grimaldi Forum Monaco, un centre aux multiples visages
Lire la suite
Culture, Lifestyle
Monaco terre de cinéma… et de mangas
Lire la suite
Culture, Lifestyle
La Princess Grace Irish Library, l’Irlande à Monaco
Lire la suite
Culture, International, Lifestyle
Festival de Télévision, les stars du petit écran réunies à Monte-Carlo
Lire la suite
Culture, International, Lifestyle
Monaco, terre d’accueil pour les artistes
Lire la suite